jacques floret agnes b nyc red ball

JAQUES FLORET expose Red Ball chez agnes b. New York

Rencontre avec Jacques Floret qui expose sa série Red Ball à New-York, à la galerie-boutique agnès b.

jacques floret bic

Nous vous avions parlé de la série Red Ball de Jacques Floret présentée à Paris chez agnès b.
L’artiste poursuit l’aventure Red Ball avec une nouvelle exposition de l’autre côté de l’Atlantique du 1er août au 7 septembre 2014. Rencontre avec Jacques Floret qui nous en dit plus.
Plus d’images de Jacques Floret.

jacques floret agnes b nyc

jacques floret fille nue dessin

Peux-tu nous présenter en quelques mots ta série Red Ball ?
Au commencement, c’était une commande de la galerie londonienne Lazarides. Ils m’ont contacté afin que je leur dessine des posters. Je leur ai proposé une série de jeunes filles avec des ballons rouges. Ils ont accepté. Je me suis donc mis au travail… Les jeunes filles, c’est comme les dauphins ou les couchers de soleil, c’est du familier, de l’ordinaire. On a tous une multitude de souvenirs liés à ce type d’images… Quant aux ballons, ils ont tous la même circonférence, ça donne une belle cohérence à l’ensemble.

agnes b New York

jacques floret nude girl drawing

Tu exposes actuellement la série à NY. Comment s’est faîte la connexion ?
Eh bien simplement. J’ai présenté tout d’abord la série à Paris, en février. C’était rue Dieu, au siège agnès b. Elle a vu l’expo. Elle a aimé. Elle a décidé que ce serait une bonne idée de l’envoyer à New-York, cet été… Pour là-bas, j’ai ajouté quelques nouvelles filles en tenue de plage et des ronds rouges afin d’agrémenter la boutique.

jacques floret red ball

jacques floret agnes b t-shirt

Parle-nous des produits dérivés sortis à l’occasion de l’exposition Red Ball.
Suite à l’exposition de février, j’ai été mis en contact avec la fondation Bic. On a bu du jus d’orange, ils ont décidé, pour New York, de produire un stylo 4 couleurs qui témoignerait de l’évènement. Et agnès b. a fait imprimer des cartes postales avec les jeunes filles de la série. À tout ça, on a ajouté des tee-shirts dont j’avais dessiné les motifs quelques temps auparavant. Des trucs, avec des filles qui marchent sur des hommes ou qui jouent avec des rubans de couleurs.

jacques floret beach girl

jacques floret exposition

Quels sont tes projets pour la rentrée de Septembre 2014 ?
J’ai terminé, y’a pas longtemps, des illustrations pour un livre de Mercedes Deambrosis. Ça va paraître aux éditions du Chemin de fer. J’ai aussi dessiné une affiche pour l’Université de Strasbourg, au stylo bille 4 couleurs. Et maintenant, comme je prépare de nouvelles expositions, je cherche des idées un peu biscornues qui feront sourire mes amis.

simon landrein wired magazine

Nouvelle illustration de SIMON LANDREIN pour Wired

Simon Landrein vient de dessiner une nouvelle image pour le magazine Wired.

Il y a quelques mois, nous vous parlions d’une illustration commandée à Simon Landrein par Wired magazine.
En ce beau mois de Juillet 2014, le nouvel illustrateur de l’agence Lezilus remet ça.
La version anglaise de la fameuse publication américaine a une fois encore demandé à Simon d’illustrer un sujet. Il s’agît cette fois d’un article écrit par John Hegarty, le co-fondateur de l’agence publicitaire BHH.

version anglaise du magazine Wired
Siimon Landrein vient de dessiner une nouvelle image pour la version anglaise du magazine Wired.

John vient de publier un livre publié chez Thames & Hudson. Il s’interroge dans cet ouvrage sur la notion de créativité.
Pour Wired, John Hegarty dresse la liste des ingrédients nécessaires au renouvellement de l’inspiration chez un créatif.
Après 10 ans de carrière, comment un créatif peut-il continuer à produire un travail significatif ? John nous donne des éléments de réponse dans cet article intitulé How To Kill Creativity: Cash, Cynicism and Headphones (Comment Tuer La Créativité : Fric, Cynisme et Écouteurs).
Pour le coup, Simon Landrein n’a quant à lui pas encore besoin de conseil. Ce jeune prodige est un des fers de lance de la nouvelle génération d’illustrateurs. Découvrez aujourd’hui l’image qu’il vient de dessiner pour Wired magazine.
Plus d’images de Simon Landrein.

sticons line soup

Les Sticons de Line par SOUP

Guillaume Kashima, aka Soup, a dessiné une série de Sticons pour l’application Line.

Les « Expression Sticons » dessinées par Soup sont livrées par défaut avec l’application Line. En attendant de jouer avec, Lezilus vous en explique un peu plus sur ce projet.

Line sticons
Exemple de Sticons dessinées par Soup pour l’application Line.

Qu’est-ce que Line ?

Line est une application téléphonique permettant de téléphoner et d’envoyer des messages gratuitement.
Lancée récemment en Europe, l’appli fait déjà un carton en Asie. Line se démarque par sa facilité d’utilisation et l’intégration ludique de sa grande collection de stickers ou Sticon.

Guillaume Kashima
Pour cette série, Guillaume Kashima a créé des images efficaces et ludiques.

Qu’est-ce qu’un Sticon ?

Dans le lexique de Line, je demande la famille Sticon.
Entre sicker et emoticon, le Sticon permet d’agrémenter les conversations écrites. Les utilisateurs remplacent les longues explications par ces images qui permettent rapidement d’exprimer quantité de nuances dans les chats. Le sticon est un outil très apprécié par les utilisateurs et a représenté un défis graphique pour Soup, contraint d’être efficace pour un visuel devant être lisible en grand comme en petit.

iPhone Rihanna
Exemple d’utilisation sur iPhone avec Rihanna.

Soup nous facilite la vie.

L’artiste a été enthousiasmé à l’idée de créer de nouveaux signes avec lesquels les gens peuvent s’amuser.
Pour Soup, il ne s’agissait pas de dessiner de simples icônes, mais bien de créer un nouveau language.
Certain Sticons doivent être pris pour ce qu’ils sont (une pinte de bière reste… une pinte de bière), tandis que d’autres images permettent d’exprimer une idée à double sens. Nous vous laissons le soin de découvrir les Sticons dont nous voulons parler. Soup considère qu’il est important que l’utilisateur puisse interpréter et s’approprier les images.
Plus d’images de Soup.

arthur de pins fluide glacial

ARTHUR DE PINS dessine la couv de Fluide Glacial

Arthur De Pins a dessiné la couverture du numéro d’Août 2014 du magazine Fluide Glacial.

Fluide Glacial :

Depuis de nombreuses années, Arthur De Pins est un fréquent collaborateur du magazine Fluide Glacial. Récemment, l’illustrateur a temporairement cessé sa collaboration avec la publication afin de se concentrer sur la réalisation de son premier long métrage, Zombillénium.
Enfin, pour le moment la collaboration n’a pas encore vraiment cessé. Pour notre plus grand plaisir, Fluide Glacial a en effet demandé a Arthur De Pins de dessiné la couverture de son numéro d’Août 2014.

Arthur de Pins Fluide Glacial
Arthur de Pins a dessiné la couverture du numéro numéro 458 du magazine Fluide Glacial.

Romance entre un octopus et une jeune plagiste :

L’illustration nous présente une jolie jeune fille nommée Cindy est allongée sur la plage et profite du soleil de cet été 2014. Une espèce de céphalopode n’a pas trop de ses huit bras pour tenter de la séduire et lui promet de quitter sa femme si elle prononce un mot.
Un travail plein d’humour donc, tout à fait dans l’esprit de Fluide Glacial.
Les plus attentifs d’entre vous auront reconnu le travail en cours montré par Arthur à L’Épicerie Séquentielle, à Lyon, en mai dernier…
Plus d’images d’Arthur de Pins.

Épicerie Séquentielle Lyon
Les plus attentifs auront reconnu le travail en cours montré à L’Épicerie Séquentielle, à Lyon, en mai dernier..
jeremyville-mercedes-benz

JEREMYVILLE pour la Mercedes-Benz Fashion Week

À l’occasion de l’anniversaire de ses 10 ans, la Mercedes-Benz Fashion Week Swim a fait appel aux talents de Jeremyville.

Jeremyville Mercedes
Pour l’occasion, l’illustration de Jeremyville a été reproduite sur une Mercedes.

Mercedes-Benz Fashion Week :

Mercedes-Benz fêtait cette semaine les 10 ans de sa Fashion Week Swim.
Cet évènement qui génère rassemble de nombreux média offre à de jeune marques une exposition médiatique conséquente. Sur invitation uniquement, le MB Fashion Week était également l’occasion de découvrir une nouvelle image de Jeremyville. L’illustrateur Australien a en effet réalisé la communication de l’évènement avec une image déclinée en format presse. L’illustration a par exemple été publiée en quatrième de couverture du supplément mode du New York Time. L’image de Jeremyville a également été reproduite sur un mur de Miami lors de la fashion week, ainsi que sur une Mercedes garée devant le Raleigh Hotel où se déroulait l’évènement. Un joli coup pour cet artiste représenté en France par l’agence Lezilus.
Découvrez l’image de Jeremyville pour la Mercedes-Benz Fashion Week.
Plus d’images de Jeremyville.

supplément mode du New York Times
L’image a également été imprimée en quatrième de couverture du supplément mode du New York Times.
Jeremyville Miami
L’artiste Jeremyville était présent lors de l’évènement qui se tenait à Miami.

Actualité des illustrateurs de l'agence