Archives pour la catégorie JON BURGERMAN

Illustrations, dessins et publicités de l’illustrateur Jon Burgerman, représenté en France par l’agence Lezilus.

JON BURGERMAN nous parle de ses peintures murales

Street art, graffiti ou plus simplement peinture murale, l’artiste Jon Burgerman revient pour Lezilus sur son travail de peinture sur murs.

jon burgerman street art

Quand as-tu commencé à peindre sur des murs ?
J’ai réellement commencé à peindre sur des murs autours des années 1999/2000. Bien entendu, j’avais toujours eu envie de peindre sur des murs bien avant cela. Lorsque j’étais enfant ma mère me réprimandait tout le temps car je dessinais déjà sur les murs de ma chambre.

jon burgerman mural

Quelles sont les principales différences entre ton approche du dessin sur papier et celle de la peinture murale ?
Dimension, surface, environnement et verticalité !
Dessiner sur papier se résume bien souvent à la manière dont tu bouges ton poignet. Travailler sur une surface plus grande (comme un mur par exemple) fait appel à l’ensemble de ton bras, voire l’ensemble de ton corps. C’est un travail bien plus physique. Il faut par ailleurs prendre la taille du dessin en considération. Le ratio entre la taille des lignes et celle de ton propre corps change considérablement.

street art new york

Ton travail sur mur a t-il influencé ton travail sur papier (ou l’inverse) ?
Oui, je pense que c’est le cas. Je me rappelle avoir peint un mur alors que la température extérieure était si basse que la peinture ne voulait pas sécher. Le matin suivant il avait plu et toute la peinture avait dégouliné. Le résultat était un désastre par rapport à l’idée de départ, mais d’un autre côté la peinture possédait désormais certaines qualités nouvelles. Une fois rentré au studio j’ai tenté d’introduire ces qualités dans mes dessins.
Je pense que chaque dessin offre l’opportunité de remettre son travail en question et d’améliorer sa technique de travail. En ce qui concerne la peinture murale, il est par ailleurs intéressant de voir son travail sur de nouvelles surfaces et dans de nouveaux environnements.

work is fun

Peux-tu nous en dire un peu plus sur la manière dont tu travail sur une nouvelle peinture murale ?
Je peux travailler de deux façons :

  1. Je prépare une esquisse sur papier que je tente ensuite de reproduire fidèlement sur le mur.
  2. Je m’attaque au mur avec un feutre ou un pinceau et me laisse porter par les traits et vois où cela me mène.

Je préfère largement utiliser la seconde méthode.

jon burgerman peint un mur

Tu as récemment peint le mur d’un restaurant de Brooklyn, peux-tu nous raconter la genèse de ce travail ?
Je suis allé manger chez Xians Famous Foods à Greenpoint, Brooklyn. Ils donnent un petit ticket lorsque tu attends ton repas. J’ai dessiné sur le ticket et posté le résultat sur mon Instagram (@jonburgerman).
Quelques semaines plus tard le propriétaire du restaurant a vu limage et m’a demandé de peindre un mur de son établissement .
Le mur fait référence à des peintures de la région de Xian en Chine représentant des joueurs de polo autour du 8ème siècle.

xian restaurant brooklyn

Sur quoi travailles-tu actuellement ?
En ce moment je travaille sur un nouveau mur pour Xian dans l’un de leurs établissements situé à Manhattan.
Je travaille par ailleurs au développement de projets pour des animations TV, ainsi que sur quelques livres pour enfants.

jon burgerman peinture murale

Plus d’images de Jon Burgerman.

JON BURGERMAN nous présente sa ligne de bijoux

Nous vous parlions il y a quelques temps de la collaboration de Jon pour Digby & Iona. Aujourd’hui, l’artiste Anglais installé à New York revient pour nous sur sa ligne de bijoux personnelle.

pizza en argent

Pourrais-tu nous parler de ta ligne de bijoux ?
Il s’agît de ma toute première ligne de bijoux, avec une série de quatre pièce en argent sterling. L’argent sterling est un alliage composé à plus de 92% d’argent, le reste étant principalement composé de cuivre. Pour ce qui est des pièces, elles représentent deux personnages, une pizza et un hotdog. J’ai dessiné ces pièces qui ont ensuite été réalisées par Digby & Iona.

jon burgerman pour Digby Iona

Comment justement s’est déroulée la collaboration avec Digby & Iona ?
Cela fait maintenant plusieurs années que je connais Aaron de Digby & Iona. Par le passé nous avions plusieurs fois évoqué l’idée de faire une série ensemble. Lorsque Aaron a vu mes derniers autocollants et mes dernières peintures, il a pensé qu’il serait amusant de les transformer en une ligne de bijoux. J’ai pour ma part été très excité à l’idée de voir ce que cela pourrait donner.

bijou de hotdog

Cette ligne est donc un prolongement de tes derniers travaux ?
En effet. Après avoir réalisé le pistolet en collaboration avec Digby & Iona il y a quelques temps, nous savions que le résultat fonctionnait. Nous avons donc décidé de faire trois nouvelles pièces. Pour cette série je souhaitais mettre l’accent sur cette idée de liberté et d’immédiateté ancrée chez les citoyens Outre Atlantique, qui se font justice aussi vite qu’ils mangent.

pistolet en argent de jon burgerman

Quelles sont les différences entre le fait de travailler sur une ligne de bijoux et le fait de réaliser des jouets ou des vêtements ?
Pour cette ligne il a fallu que je pense à l’aspect des bijoux sous tous les angles, qu’ils soient vu de face, de côté ou de derrière. Je me suis donc efforcé de traduire mon style graphique en 3D. Bien entendu, le matériau conditionne le résultat et définie les possibilités. Digby & Iona did a effectué un travail épatant en intégrant une impressionnante quantité de détails sur des pièces si petites. Lorsque vous découvrez ces bijoux en vrai, c’est assez incroyable. Un des pistolets à même une partie mobile !

Sur quoi travailles-tu maintenant que tu as terminé cette ligne ?
J’écris un livre et une série télé. Je ne sais pas encore ce que deviendra le produit de ce travail, mais c’est en tous cas une aventure très intéressante.
Plus d’images de Jon Burgerman.

JON BURGERMAN s’attaque aux changements climatiques

L’artiste Anglais nous parle des questions d’environnement et de son poster pour la People’s Climate March.

Jon burgerman poster

Peux-tu expliquer au public Francais ce qu’est la People’s Climate March ?
La People’s Climate March s’est déroulée le 21 Septembre 2014 dans la ville de New York, et plus précisément à Central Park entre la 65ème et la 86ème rue. L’évènement vise a sensibiliser le public sur les problèmes climatiques actuels et tente de changer la manière dont les gouvernements répondent à cette crise écologique. J’ai réalisé un poster destiné à être collé dans les rues de la ville pour promouvoir l’évènement. L’image ci-dessus a celle qui a finalement été utilisée tandis que celles ci-dessous sont des versions de travail non retenues.

Jon Burgerman People Climate March

Justement, quelle était ton idée derrière le design de ce poster ?
Je souhaitais proposer une affiche pouvant parler aux gens qui d’habitude ne s’intéressent pas à cette problématique du changement climatique. Je voulais tout au moins aborder le public avec une vulnérabilité que l’on ne trouve d’ordinaire pas dans les messages sur le changement climatique.

poster People Climate March

En travaillant sur ce projet, as-tu appris de nouvelles choses concernant les problèmes environnementaux ?
Pas vraiment, car j’étais déjà conscient de l’état de délabrement de notre climat. Depuis que j’ai déménagé à New York, il y a eu des ouragans, des inondations, des vagues de chaleur et des chutes de neige historiques. Quelque chose va de travers dans notre climat.

affiche people climate march new york

Sur quoi bosses-tu depuis cette People’s Climate March ?
En ce moment je travaille sur des nouveaux design de vêtement, un nouveau livre (et même deux nouveaux livres). Je travaille pour faire des conférences et animer des ateliers, et je fais un peu d’animation. N’hésitez pas à suivre mon Instagram pour rester informer sur mes nouveaux projets et voyages.
Plus d’images de Jon Burgerman.

Digby & Iona fait des bijoux avec JON BURGERMAN

Le studio Digby & Iona sort une collection de bijoux avec Jon Burgerman.

Découvrez en avant-première les toutes premières images de la nouvelle collection de bijoux du studio Digby & Iona.
Digby & Iona est un studio situé à l’étage au dessus de la galerie The Invisible Dof à Brooklyn. En dehors de la bijouterie, le studio collectionne les antiquités et les curiosités en général.
Cette collection en collaboration avec l’artiste Jon Burgerman sera lancée en Août 2014. Pour le moment le blog Lezilus vous dévoile les images de la première pièce issue de cette série. Restez connecté car nous publierons de nouvelles images d’ici peu.
En attendant de découvrir le reste de la collection, vous pouvez dès à présent apprécier la qualité et le soucis du détail que l’on peut voir dans ce premier bijoux. Le design de la petite mitraillette montée en collier a été dessiné par Jon Burgerman, et le studio Digby & Iona a produit cet objet en argent massif.
Plus d’images de Jon Burgerman.

Digby And Iona.
Pendentif en argent massif de Digby And Iona.
Jon Burgerman Digby And Iona
Pour cette collaboration avec Jon Burgerman, Digby And Iona a soigné les détails de sa réalisation.
magnifique petit pendentif
Admirez la quantité de détails présents dans ce magnifique petit pendentif.
bijoux brooklyn
Le reste de la collection de bijoux sera disponible à partir du mois d’Août.

Pull-in par JON BURGERMAN, NIARK1 et JEREMYVILLE

La marque Pull-in s’associe aux talents des artistes Jon Burgerman, Niark1 et Jeremyville pour le temps d’une collection intitulée « Patterns ».

Pull-in est très certainement une des plus célèbre marques de sous-vêtements de l’hexagone. Leurs boxers tendances et colorés font le bonheur des hommes tandis que des sous-vêtements, accessoires et maillots de bain mettent en valeur les formes de leurs copines. Pour sa nouvelle collaboration la marque a demandé à quatre artistes de réaliser des illustrations originales. Parmi les quatre créatifs, trois sont des illustrateurs représentés par l’agence Lezilus. Les artistes ont donc eu carte blanche pour proposer leur vision personnelle des célèbres boxers. Le résultat est une série artistique haute en couleurs où les univers de Jeremyville, Jon Burgerman, Niark1 et Arnaud Pagès se déclinent sous forme de motifs, d’où le nom du projet Patterns.
Les artistes sont par ailleurs tous liés à nos amis du concept store Sergeant Paper. Ils ont en effet chacun réalisé des expositions personnelles dans la galerie au cours des dernières années et vendent toujours des sérigraphies sur le site de Sergeant Paper. Il semblait donc logique que ce soit Sergeant Paper qui pilote et accueille ce projet avec notamment un vernissage fin Mai 2014 pour présenter les créations des boxers. À noter que la sortie commerciale officielle de la collection Patterns de Pull-in se fera en Août. En attendant, Lezilus vous invite à découvrir cette collection avec des images du vernissage chez Sergeant Paper et des zoom sur les créations des artistes de Lezilus.
Plus d’images de Jon Burgerman.
Plus d’images de Niark1.
Plus d’images de Jeremyville.


collection patterns Pull-in
Vitrine de la galerie Sergeant Paper lors de la présentation de la nouvelle collection de Pull-in.

Sergeant Paper Jon Burgerman
Boxer réalisé par Jon Burgerman exposé à la galerie Sergeant Paper.
Jon Burgerman pull-in
Zoom sur le motif créé par Jon Burgerman pour la marque Pull-in.

logo pull-in

Patterns de Pull-in
Niark1 expose sa création pour la série Patterns de Pull-in.
patterns pull-in
Niark1 a dessiné un « pattern » exclusif pour la marque de sous-vêtements Pull-in.
exposition Patterns
À la fin du mois de Mai 2014, la galerie Sergeant Paper a accueilli l’exposition Patterns.
boxer Jeremyville
Présentation du boxer dessiné par Jeremyville lors de l’exposition.
Jeremyville Pull-in
Découvrez plus en détail le motif créé par l’artiste Jeremyville pour Pull-in.