Archives du mot-clé publication

ZELOOT présente le livre Mange ta soupe !

Dans un entretien avec Lezilus, Zeloot nous présente son premier livre pour enfants intitulé Mange ta soupe ! et paru aux éditions Michel Lagarde.

mange ta soupe zeloot

Que peux-tu nous dire à propos de ton nouveau livre intitulé Mange Ta Soupe ?
Mange Ta Soupe est un livre illustré pour les enfants âgés de 3 à 7 ans. L’histoire est inspirée d’un conte Japonais que je considérais comme trop violent pour être retranscrit tel quel. L’histoire que j’ai adaptée et celle d’un petit garçon qui souhaite manger une soupe mais qui en est empêché par des animaux affamés.
Mange Ta Soupe raconte une histoire plutôt simple et rythmée.

double page du livre mange ta soupe

Comment as-tu travaillé sur ce projet ?
J’ai tout d’abord commencé par dessiner de nombreuses esquisses jusqu’à trouver le style approprié. J’ai créé et nommé le personnage principal à partir mon fils aîné Milo. Son langage corporel et ses expressions sont celles de mon fils. Techniquement j’ai tracé tous les dessins à la main, je les ai scanné et j’ai ensuite coloré le résultat sur mon ordinateur. Je suis très heureuse que Michel Lagarde ait accepté d’imprimer le livre avec seulement trois Pantones. Cette technique se rapproche du procédé de sérigraphie que j’utilise pour mes posters, avec des transparences et des fortes densités de couleur.

En quoi le fait de travailler pour les enfants diffère du travail destiné à une audience adulte ?
Mon travail pour les adultes est souvent un peu tordu avec un côté sombre et des implications sexuelles. Pour les enfants j’ai dû travailler sans ces ingrédients… Mais les enfants aiment l’humour et j’ai gardé cela à l’esprit.
Afin de laisser le texte et les images interagir librement, j’ai gardé les pages aussi simples que possible, en évitant de les surcharger d’informations, de couleurs et de formes.
Une différence importante vient du fait que ces dessins n’étaient pas destinés à devenir des posters ou des illustrations éditoriales. J’ai l’habitude de créer des images accrocheuses, qui créent un effet en un clin d’oeil, et pour ce livre j’ai donc dû me temporiser. Durant la création de Mange Ta Soupe j’imaginais mon fils regardant par dessus mon épaule. Il adore les livres et je sais ce qui lui plaît et ce qu’il n’aime pas.

illustration zeloot mange ta soupe

En dehors de ton fils, qu’est-ce qui t’a inspiré pour ce premier livre pour enfants ?
Le fait d’être mise au pied du mur face à une deadline m’a beaucoup motivé. À l’époque je disais à tout le monde que je voulais commencer un livre d’images pour enfants. Michel m’a alors demandé d’en faire un pour de bon et il m’a donné un certain laps de temps pour le terminer. J’ai eu beaucoup de chance que Michel ait cru en moi et m’ait un peu forcé la main, car je ne suis pas sûre que j’aurai fait ce livre autrement.
L’inspiration est venue par la suite, en faisant des recherches. Je n’avais pas encore la bonne idée pour l’histoire et j’ai commencé à me plonger dans les contes de fées et les fables populaires. J’ai immédiatement été séduite par la simplicité, l’humour et le rythme du conte Japonais qui a servi de base pour Mange Ta Soupe.
Pour une raison ou une autre la mélodie d’un de mes livres préférés -Harold et le Crayon Violet de Crockett Johnson- résonnait dans mon esprit lorsque je travaillais sur le texte. J’ai écrit l’histoire en Anglais et je ne sais pas si on sent cette influence dans la version Française traduite par Vincent Cuvelier.
Pour terminer avec les influences, il y a bien entendu toujours des inspirations à chercher du côté de ces grandes étagères pleines de livres d’images…

Sur quoi travailles-tu en ce moment ?
Je crois que j’ai attrapé le virus et je continue à faire des livres d’image. J’ai presque terminé mon second livre, dont l’histoire est basée sur celles de Ganesh et de l’araignée mythique Anansi. Je m’attèle maintenant à une troisième histoire. J’aimerai beaucoup travailler en duo avec un écrivain afin d’ajouter une nouvelle dimension à mon travail. À bon entendeur, écrivez-moi !
En dehors de ces projets je fais beaucoup d’illustrations éditoriales pour accompagner des articles dans différents magazines, et c’est une chose que j’adore faire.

Plus d’images de Zeloot .

arthur de pins fluide glacial

ARTHUR DE PINS dessine la couv de Fluide Glacial

Arthur De Pins a dessiné la couverture du numéro d’Août 2014 du magazine Fluide Glacial.

Fluide Glacial :

Depuis de nombreuses années, Arthur De Pins est un fréquent collaborateur du magazine Fluide Glacial. Récemment, l’illustrateur a temporairement cessé sa collaboration avec la publication afin de se concentrer sur la réalisation de son premier long métrage, Zombillénium.
Enfin, pour le moment la collaboration n’a pas encore vraiment cessé. Pour notre plus grand plaisir, Fluide Glacial a en effet demandé a Arthur De Pins de dessiné la couverture de son numéro d’Août 2014.

Arthur de Pins Fluide Glacial
Arthur de Pins a dessiné la couverture du numéro numéro 458 du magazine Fluide Glacial.

Romance entre un octopus et une jeune plagiste :

L’illustration nous présente une jolie jeune fille nommée Cindy est allongée sur la plage et profite du soleil de cet été 2014. Une espèce de céphalopode n’a pas trop de ses huit bras pour tenter de la séduire et lui promet de quitter sa femme si elle prononce un mot.
Un travail plein d’humour donc, tout à fait dans l’esprit de Fluide Glacial.
Les plus attentifs d’entre vous auront reconnu le travail en cours montré par Arthur à L’Épicerie Séquentielle, à Lyon, en mai dernier…
Plus d’images d’Arthur de Pins.

Épicerie Séquentielle Lyon
Les plus attentifs auront reconnu le travail en cours montré à L’Épicerie Séquentielle, à Lyon, en mai dernier..